DANSES DE MAI - LADMMI OPUS 2008

La promotion 2008 de LADMMI en spectacle!

Du 22 au 24 mai prochain, 20 h 00, à la Maison de la culture Frontenac, les finissants de la promotion 2008 de LADMMI, l’école de danse contemporaine, interprèteront quatre créations originales des chorégraphes Tedd Robinson, Dominique Porte, Alain Francoeur et Serge Bennathan.

Fruit Studies - Tedd Robinson
Le chorégraphe ontarien Tedd Robinson présente Fruit Studies, une pièce en trois tableaux d’une grande fraîcheur, à la fois ludique, coquine et pince-sans-rire qui exploite avec intelligence les contrastes du lyrisme des lieder de Schubert et de chants mongols et gaéliques sacrés. Cette œuvre parfaitement adaptée à la candeur des jeunes artistes qui l’interprètent fait partie d’une plus vaste collection d’études qui seront présentées au Festival Danse Canada 2008 par 55 finissants issus de cinq programmes de formation professionnelle de Winnipeg, Toronto, Ottawa, Montréal et Québec. Elles sont dédiées aux dirigeants et professeurs de ces institutions qui consacrent leur vie à la formation artistique des jeunes adultes.

Peut-être May be - Dominique Porte
Avec Peut-être May be, Dominique Porte nous convie quant à elle dans un monde de déséquilibre et d’incertitude où le tango de l’hésitation évoque les dilemmes de l’existence. Des corps écartelés, des idées morcelées et des émotions éclatées font de cette pièce physiquement très exigeante un témoin éloquent de la maestria technique et artistique des jeunes artistes finissants de LADMMI.

Chronique d'un mirage annoncé - Alain Francoeur
Pour sa part, la pièce d’Alain Francoeur, Chronique d'un mirage annoncé, s’inscrit dans un courant très actuel exploitant la juxtaposition d’images fortes. Parfois insaisissable, Francoeur propose au spectateur de se laisser porter par un univers glauque, violent, quasi psychotique. La musique électroacoustique de Nathaniel Boulay est habilement mise au service de l’œuvre, une trame de fond introspective soutenant des timbres associés aux phénomènes paranormaux. Bref, une expérience à la fois riche et singulière pour les finissants-interprètes de LADMMI.

Je voudrais que tu sois la nuit pour nous aimer dans les ténèbres - Serge Bennathan
Enfin, Serge Bennathan nous transporte dans un univers à la fois suave et torride qui nous parle d’éclosion et de renaissance, une sensuelle métaphore poétique du vers d’Apollinaire Je voudrais que tu sois la nuit pour nous aimer dans les ténèbres (Poèmes à Lou). Le chorégraphe semble inviter les spectateurs à accueillir avec une ardente patience ce long crescendo menant vers un majestueux envol, hymne magnifique à cette jeunesse qui volera bientôt de ses propres ailes.

Un fil conducteur mythique
Afin de faire de cet ultime exercice public un réel événement, madame Lucie Boissinot, directrice artistique du spectacle, de concert avec le concepteur de costumes Louis Hudon, ont désiré relier trois des créations au programme autour d’un élément commun : un costume unique, inspiré du devin aveugle de la mythologie grecque Tirésias, devant être utilisé par chaque chorégraphe de manière singulière.

Comme le souligne madame Boissinot : « Chaque chorégraphe s’est inspiré de cet agent liant pour créer sa pièce. L’idée était non seulement de rassembler autour d’un même thème des œuvres variées, mais aussi de susciter symboliquement la réflexion sur la diversité des interprétations en danse. »

Un partenariat avec le Conservatoire de musique de Montréal
Cette soirée est également l’occasion de dévoiler le fruit d’une collaboration entre le Conservatoire de musique de Montréal et LADMMI. Sous la supervision de Louis Dufort, enseignant en composition, Joël-Aimé Beauchamp, Nathaniel Boulay et Félix Morin, trois étudiants du Conservatoire, ont investi l’univers artistique des chorégraphes afin de créer des bandes sonores à leur image.

AIDE-MÉMOIRE
Spectacle des finissants (3e année) :
22 au 24 mai 2006, 20 h 00
Maison de la culture Frontenac
2550, rue Ontario Est
Laissez-passer : (514) 872-7882

- 30 –

Source : Josée Gaulin
Conseillère en communication
LADMMI, l’école de danse contemporaine
(514) 866-9814, poste 29
josee.gaulin@ladmmi.com