Graduates

Our graduates have said...

« Our experience at LADMMI has given us so much and helped us to mature in a way that cannot be matched anywhere else in the world! LADMMI’s focus is on allowing you to develop a personal vocabulary where individual expression and opinion can be voiced. LADMMI has helped us to transform views about dance that we carried before. Our preoccupation with aesthetic & technique is no longer, we are now concerned with exploring work that is multi-layered, not solely about the body & its appearance. Your constant dedication and effort to push us in that direction is greatly appreciated, because it is something that we will take with us wherever we go, what ever we do, for the rest of our lives in and outside of dance. »
Briana et Hilary Brown (2007)

« Ayant préalablement effectué une formation universitaire en interprétation, mes études à LADMMI m’ont appris à affirmer et à exploser l’interprète et la créatrice que je suis maintenant. J’ai pu explorer et générer tous mes élans artistiques sans crainte, en me sentant constamment appuyée et respectée. Cette liberté m’a permis de foncer au-delà de mes limites. Je me sens choyée d’avoir vécu cette formation qui m’a certes permis de rencontrer de grands artistes avec qui j’ai eu la chance de créer et de partager des moments uniques tant au niveau artistique que personnel. Je suis consciente et heureuse d’avoir choisi d’œuvrer artistiquement dans le monde contemporain. Je suis d’autant plus reconnaissante d’avoir eue une institution humaine m’ayant soutenue et propulsée à l’avant-garde de moi-même. »
Anne Thériault (2007)

« LADMMI was easily the most important stepping stone in my dance career. I went to LADMMI hoping to gain insight on how to become an engaging performer on stage instead of just a technician inside the studio. I also needed a place of support to guide my transition into the working world. Through my training at LADMMI I met several choreographers/employers and became part of a larger community of dancers. Upon my graduation I felt confident that my training would serve as the link between student and professional dancer and it has. Most of all, I have no doubt that LADMMI will continue to produce talented working dancers. That is the greatest accomplishment a school can wear and the greatest tool it can offer its students. »
Gillian Seaward (2006)

« LADMMI has been a great networking tool for me. It allowed me to meet and to work with many talented and inspiring souls. LADMMI does an honest job in using dance to make you ask questions, to confront your weaknesses, and to allow you to surprise yourself with what you can achieve or overcome. What I take with me are memories of three wonderful years of hard, beautiful work. LADMMI's Montreal location is necessary to make it the program that it is because of the Arts scene, by the passionate Quebecois culture, and its connection to Europe. »
Donald Taruc (2005)

« LADMMI c'est avant tout pour moi un grand lieu de rencontre. Au cours de mes trois années de formation j'y ai jusqu'à ce jour rencontré mes meilleurs amis. C'est une école inspirée et inspirante, à l'image des deux co-fondatrices et des directions artistiques qui leurs succèdent. J'ai eu le privilège de travailler avec des enseignants de corps et de cœur qui m'ont appris la rigueur et la persévérance. Il est clair pour moi que les cours Anatomie fonctionnelle et Recherche créative ont éveillé mon intérêt à la recherche des «corps subtiles». Aujourd'hui, LADMMI est un endroit où j'aime passer, m'arrêter, soit pour dire bonjour, prendre ou donner des nouvelles, mettre mon nez dans les portes du studio et être témoin de ces quelques minutes de travail et de passion partagé par les enseignants et les nouveaux étudiants. Parce qu'avec la danse on apprend à devenir des témoins. Témoin de l'expérience de l'autre et témoin des révélations qui nous viennent de soi. Non seulement l'école nous aide-t-elle à raffiner et à investiguer notre danse à un niveau remarquable, aussi engage-t-elle un dialogue important avec de jeunes artistes. »
David Rancourt (2003)

« Cette école restera toujours hors de l'ordinaire. Elle est visionnaire. Lorsque j'ai auditionné pour y rentrer j'avais très peu de formation en danse. Mais vous avez su voir mon bagage artistique général et surtout la nécessité de ce programme pour mon évolution en tant que femme et artiste. Je m’y suis cadrée et nourrie. L'implication des professeurs est totale à LADMMI. Aussi dur que cela puisse être de se commettre à rester trois ans au sein d'un petit groupe, je ne me suis jamais ennuyée. Des gens passionnants et passionnés nous y entourent constamment, (…) un repère réconfortant dans ce milieu parfois terriblement dur. »
Clara Furey (2003)

« Telle une aventurière, j’ai pris la route vers un pays: mon corps. Chacun de mes pas dansés fut une découverte, une étape, une exploration. La naissance d'une quête artistique et d'une histoire d'amour avec la danse. Je compare mon expérience vécue à LADMMI à un voyage, une chute en plein cœur de mon âme, une mutation physique, émotive et humaine. Symboliquement, LADMMI est une école de la vie, une évolution personnelle qui s'assimile en douceur avec le temps. Or, j'en suis ressortie avec un gros sac à dos rempli d'outils, de rêves, de convictions, malgré la dure réalité de ce métier qui parfois nous fait douter. À mes yeux, le danseur est un poète de l'inconscient qui se doit d'exister dans notre société. »
Annie Gagnon (2002)

« Ce que j’ai appris à LADMMI, je continue de le comprendre encore aujourd’hui, grâce à l’engagement des professeurs et à la profondeur de leur enseignement. Pour apprendre à danser, il faut savoir se commettre à la fois comme artiste et comme être humain. C’est alors seulement que l’on ressent le bonheur d’être sur une scène comme chez soi… »
Mélanie Demers (1996)

« LADMMI fut pour moi un lieu d’apprentissage et de formation mais, plus important encore, un lieu de rencontres. Rencontre avec moi-même et mon corps dansant. Rencontre avec des artistes de ma génération, interprètes et chorégraphes en devenir. Rencontre avec des artistes chevronnés, activement impliqués dans leur milieu. Enfin, rencontre avec les univers chorégraphiques de Jean-Pierre Perreault et Hélène Blackburn, univers que j'ai habité et interprèté sur les scènes du monde. »
Yves Saint-Pierre (1993)

« Ma formation à LADMMI m’a directement propulsée dans le milieu de la danse contemporaine. Elle m’a permis de développer ma technique, ma versatilité et mon corps artistique. J’ai alors compris non seulement l’exigence physique, mais surtout l’engagement profond et créatif que requiert le métier. Depuis plus de dix ans, j’ai dansé au Québec, aux États-Unis, en Europe et même au Japon. J’ai encore et toujours cette soif d’explorer, de découvrir et de partager le plaisir de mon métier. »
Anne Le Beau (1987)

And those in the business think…

« LADMMI est une école de formation professionnelle de haut calibre pour nos jeunes artistes qui visent une carrière en danse contemporaine au Québec. D’ailleurs, plusieurs interprètes de l'équipe actuelle d'O Vertigo y ont été formés. Au fil des ans, cette école a également su s’adapter aux besoins des chorégraphes, former des corps avec des approches sans cesse renouvelées et adaptées à l’entraînement du danseur d’aujourd’hui, qui est si différent d’il y a 25 ans. »
Ginette Laurin
Fondatrice et directrice artistique de O Vertigo

« LADMMI is the first reference point in Montreal when looking for new and dynamic dancers. It is certain that graduates will have a broad understanding of tools to bring to the choreographic process and to performance. This is a school where individuality, uniqueness and personality are encouraged and drawn out. LADMMI is a divining rod for the creation of art and artists. »
Kathy Casey
Directrice artistique, Montréal Danse

« C’est avec une telle joie, lorsque s’achève l’été, de me retrouver devant ces nouveaux visages grand ouverts. Et c’est un tel privilège, au fil des jours et des années de les voir se révéler à eux-mêmes tantôt si enthousiastes et fiers de ce qu’ils accomplissent, tantôt si fragiles, chancelant sous le poids de leur profond désir d’une danse qui parle en leur nom avec toute la justesse à laquelle ils aspirent. Mais toujours avec cet élan si caractéristique, empreint à la fois de courage et d’humilité. Et je sais, dès ce premier jour, combien ils me toucheront creux chaque fois qu’avec ravissement je les redécouvrirai sur scène, là où ils offrent la plus belle part d’eux-mêmes dans une si totale vulnérabilité. »
Christine Lamothe
Enseignante

« LADMMI a été pour moi un lieu d'apprentissage unique, une formation qui marque à vie. Ce fut le lieu du développement d'une discipline personnelle que j'ai pu transférer à diverses expériences humaines et professionnelles. Cette formation est fondée sur la connaissance de soi et de son outil d'expression, le corps et ces affects. J'y ai ensuite travaillé et mis à contribution mes connaissances d'administrateur dans le domaine des arts. Mais personnellement et avant toute chose, c'est le plaisir d'ouvrir le programme d'un spectacle de compagnies de danse contemporaine d'ici, d'ailleurs, d'y remarquer la présence sur scène de merveilleux et talentueux danseurs qui ont été formés à LADMMI. Observez, vous verrez ! Ils sont nombreux. Je leurs souhaite à toutes et à tous, tout le soutien qu'ils, qu'elles méritent de notre part. Le talent, la discipline de cette jeunesse est l'une de nos plus grandes richesses naturelles. »
Daniel Campeau
Omnibus - École de mime de Montréal